2 août, 2013

posté par dans La station de La Foux, Style de vie | 0 commentaire

La vie Gay au Val d’Allos ( la Foux d’Allos – Seignus) Info – style de vie – Etablissement, où sortir…?

Le rêve de certains gays de pouvoir concilier vie à la montagne, activités sportives  voir communauté gay devient une réalité dans les stations de sport d’hiver. Celles ci pour attirer et fidéliser tous les types de clientèles dont la communauté gay mettent en place différents moyens pour coller au mieux aux nouvelles tendances et évolutions sociétales.  Ainsi nous sommes aujourd’hui très loin dans les stations hivernales des stéréotypes liés à l’intolérance  et le rejet de certains locaux.

Mais avant tout la vie à la montagne pour certains couples correspond à des projets de vie ou à des projets professionnels loin de la frénésie des zones urbaines. En effet pour nombreux d’entre nous le contrôle social toujours plus prégnant avec une vie professionnelle toujours plus oppressante , enfin l’explosion de la violence dans nos villes, peuvent devenir de justes motifs pour vouloir changer de vie.

S’installer à la montagne serait donc synonyme d’épanouissement personnel, de réalisation enfin de symbiose avec la nature. Ainsi nous voyons fréquemment des couples gays armés d’un fort tempérament, de savoir faire,  s’installer dans nos zones montagneuses et créer par exemple leur affaire. D’autres viennent s’y installer pour suivre leur conjoint ou encore d’autre s’y établissent suite à des mutations professionnelles. Leur clef de succès: C’est la force de leur projet de vie. En effet s’installer à la montagne ne se fait pas à la légère. A mon sens c’est un projet mûrement réfléchi. Car ici, nous sommes loin des images de nos vacances. Le climat devient plus hostile, les moyens, les services, les échanges  sont plus limités. Il faut en avoir conscience lorsque l’on s’installe dans notre pays.

Randonnée Sestrière Laverq petite barre baisse de l’aiguille la Foux
Grande Séolane 2907
mafouxdallos.fr

Ce qui parfois peut paraître délicat, c’est l’isolement auquel ces populations sont confrontées. Etre loin de ses proches, de ses amis n’est pas une chose aisée au quotidien. Mais cet éloignement n’est pas forcement lié à leur orientation, ne nous y trompons pas. C’ est tout simplement lié à une faible densité de population. Aussi l’absence de vie communautaire et  la faiblesse des services dédiés peuvent accentuer cette situation.

En réponse à cela certain se réfugient dans les grands centres urbains pour se ressourcer de temps en temps et se connectent au net pour se rapprocher de leur proches. Mais la réussite de son projet de vie passe par sa parfaite assimilation  avec la population locale. Pour nous les urbains cette intégration n’est jamais évidente car parfois les valeurs et les codes peuvent être éloignées. Ici les échanges sont vrais, loin des faux semblant. Les gens sont entiers et généreux. Parfois au premier contact ça peut coincer. Une fois que vous connaissez cela, les choses sont plus évidente…

Les nouvelles technologies de communications et de l’information bouleversent cette situation.  L’explosion des services et des applications  sur internet et les smartphones.  Avec les applications communautaires telles que Grinder, Gayvox, ou encore gaydar etc… Il vous sera facile de rencontrer des amis sur la station voir les régions attenantes en hiver. En hors saison ou  en été il vous faudra accepter de vous déplacer. Car à la montagne parfois une rencontre ça se mérite.

FUCUS avec  Michel:

Michel est un agriculteur nouvellement installé dans notre vallée. Il a su tout quitter lorsqu’il à découvert le projet professionnel de sa vie. Son rêve créer une ferme fromagère. C’est en lisant les annonces qu’il a découvert cette ferme qui ne demandait qu’à être exploitée. 

Tout n’était pas gagné pour lui : belge, agriculteur, gay assumé, il est venu s’installer dans notre région loin de ses proches et de son ancienne vie. Mais voilà il a eu le coup de foudre pour notre région.

Ses horaires, son métier sont contraignant ( il travaille 14 h par jour) et pourraient être un frein à son épanouissement personnel et sentimental. Mais ce professionnel aguerri se veut confiant. Vivre dans le monde rural ne signifie pas se couper du monde. Il a déjà eu des relations dans notre vallée.

 Avec des applications communautaires telles que Gay Roméo, il entretien un lien avec le monde extérieur.  Il va aussi  dans les grands centres urbains dans le milieu gay pour se ressourcer de temps en temps. Mais sa force est sans doute sa chaleur et sa générosité, il faut dire qu’il est très attachant:)

Son intégration quand à elle n’a pas été difficile, issu du monde rural, partageant les mêmes valeurs de la vallée, il a eu un accueil  chaleureux des riverains voyant d’un très bon œil un nouvel agriculteur s’installer. Très vite il a intégré une chorale d’homme qui lui a permis de faire des rencontres et de lui ouvrir toutes les portes de l’intégration.

Et quand on lui demande  « s’agissant de votre sexualité, avez vous ressenti du rejet? Avez vous été interpellé? »

Il répond que non. Il est « vrai » dans les échanges. Il ne se cache pas lorsque l’on lui pose la question de ses préférences.

Voilà donc le succès d’une parfaite intégration, être vrai et avoir du cœur

 

  • Mais il n’est pas forcement obligé de s’installer à la montagne pour la découvrir. Certains iront à la montagne pour un séjour ou en weekend. D’autres investiront sur place et y achèteront une résidence secondaire etc… Ici il est donc plutôt question d’équilibre personnel.  Avoir un pied à terre à la montagne serait synonyme d’équilibre face à la vie à la ville.

Ainsi ils pourront se retrouver à l’aide d’associations telles que   des associations sportives communautaires. A l’exemple de l’association Polychromes section randonnée ( De Nice). Les gays peuvent se réunir et gambader et grimper en toute camaraderie les sommets de nos différents massifs.

D’autres encore chercheront des lieux de détente Gay – Friendly pour y passer de bon moments. Inutile de vous dire qu’ici au Val d’Allos et au pays du Haut Verdon les lieux ne sont pas légion.

Pour ceux d’entre vous, qui désirent néanmoins passer un séjour à la montagne et particulièrement au Val d’Allos, ou tout simplement déguster un bon repas et prendre un verre dans un endroit gay- friendly, ne cherchez plus, un seul lieu s’offre à vous:

L’hôtel restaurent le Martagon situé à Villars Colmars ( à 15 mn du Seignus et 30 mn de la Foux d’Allos) se tient à votre disposition au 04 92 83 14 26. ( Retrouvez les sur facebook le martagon). Pour en savoir plus cliquez sur le lien suivant.

Que l’on soit gay ou pas, les amoureux (ou amoureuses) pourront découvrir des paysages splendides, un patrimoine architectural et culturel , une faune et flore magnifique. Vous pourrez vous ressourcer  dans des endroits magiques au milieu des marmottes et de paysages qui amènent à la réflexion. Enfin cette station ne demande qu’à s’ouvrir au gays et les hommes et femmes de bonne volonté qui ont des projets seront les bienvenus.

Pour en savoir plus :

 

 

{lang: 'fr'}

Déposez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>